• Accueil
  • Préparation et Nettoyage
    • Nettoyant
    • Déshuileur
    • Primaire
    • Entretien
  • Huiles et Saturateurs
    • Bois intérieur
      • Plan de travail
      • Lambris et meubles
      • Parquet
    • Bois extérieur
      • Terrasse
      • Mobilier jardin
      • Bardage
      • Bois exotiques
    • Teinte bois
      • Huiles colorées
      • Créez votre coloration
      • Effet mouillé
      • Huiles incolores
    • Terres cuites
  • Huiles brutes
  • Accessoires
    • Décapage et ponçage
    • Spalters et brosses
    • Autres accessoires
✔ Livraison gratuite à partir de 99€

Traitement du bois : quel produit choisir ?

Les questions liées au traitement du bois doivent impérativement être abordées selon 2 grands axes distincts tant les solutions proposées et les enjeux sont fondamentalement différents.

Traiter un bois a forcément pour objectif d’améliorer sa durabilité dans le temps. Mais encore faut-il savoir, pour identifier le produit adéquat et performant, de quelle durabilité parle-t-on ?

Traitement du bois

Durabilité structurelle vs. Durabilité esthétique

La durabilité structurelle d’un bois fait référence à sa pérennité en tant que matériau de construction destiné à assurer une fonction mécanique.

En fonction de la classe d’emploi considérée (de la classe 1 pour un bois en intérieur jamais exposé à l’eau jusqu'à la classe 5 pour un bois immergé dans l’eau de mer), l'essence de bois devra être capable de répondre aux contraintes imposés par les conditions de cette classe afin d’avoir une durée de vie suffisante. Les attaques d’origine biologique (champignons lignivores tels que la Mérule et larves d'insectes xylophages notamment) sont les principaux risques auquel le bois non traité est exposé. Ces attaques entraînent la pourriture du matériau en dégradant la lignine et/ou la cellulose et peuvent mettre en péril les bois de charpente, les ossatures bois, les lambourdes, les lames de terrasse, les bardages bois!; 

La durabilité esthétique elle, concerne la tenue du bois dans le temps d’un point de vue de son aspect visuel. Il s’agit surtout de phénomènes physiques de surface qui provoquent une dépréciation esthétique du bois sous l’effet d’une exposition aux intempéries (eau et UV).

Fort de ce constat et pour une meilleure compréhension de cet article, il est préférable de parler de produit de traitement destiné à assurer la durabilité structurelle et de produit de protection dès lors qu’il s’agit de durabilité esthétique.

 

Les produits de traitement (durabilité structurelle)

Sauf à ce que le bois mis en œuvre possède déjà un niveau de durabilité naturelle suffisant, le bois devra recevoir un produit de traitement. Ce produit, qui sera considéré comme un produit biocide puisqu'il devra avoir des propriétés insecticides, fongicides ou anti-termites, préviendra de tout risque de dégradation et évitera la ruine du matériau soumis à humidification.

Des produits insecticides préventifs ou curatifs sont proposés en prêt à l'emploi par les grandes surfaces de bricolage à destination du grand public. En phase aqueuse et sans odeur, ils sont généralement  appliqués sur l’aubier par badigeonnage mais doivent dans ce cas être recouverts d’un produit de finition pour éviter qu’ils soient délavés par l’eau. Ils protègent le bois des capricornes, des vrillettes et des autres insectes.

Pour ce qui concerne les produits fongicides destinés à prévenir toute attaque fongique, les solutions sont quasi-exclusivement proposées par les industriels de la filière bois. 2 raisons à cela :

  • la durabilité structurelle d’un bois doit être assurée dans la masse ce qui fait référence à la notion de seuil de rétention du produit de préservation que seuls des process industriels peuvent garantir puisqu'un simple badigeonnage ne permet pas une pénétration suffisante (« à cœur ») dans le bois,
  • la toxicité et la dangerosité de ces produits chimiques entraînent de fortes contraintes réglementaires qui notamment limitent leur emploi aux seuls industriels « agréés ».

Ces produits à base de cuivre, de chrome et de bore sont mis en œuvre via des procédés d’imprégnation sous pression tels que l’autoclave. Les bois résineux traités autoclave ainsi obtenus sont massivement utilisés en classe 3 (en extérieur, hors contact du sol) et même en classe 4 (en extérieur, au contact du sol ou immergé en eau douce).

Depuis 2 décennies, des procédés de modification du bois via des traitements thermiques permettent d’améliorer la durabilité structurelle de certains bois sans avoir recours à l’emploi de substances chimiques.

Les produits de protection (durabilité esthétique)

Appliqués par pulvérisation ou par badigeonnage à la surface des bois, ils empêchent que le bois ne change d’aspect sous l’effet des contraintes liées à une exposition aux intempéries (eau et UV pour les bois extérieurs), aux projections d’eau (pièces humides en intérieur), à l’abrasion (sols en bois) et aux taches de la vie quotidienne (plan de travail, table, parquet, terrasse).

Les produits de protection peuvent être classés en 2 catégories à savoir :

Les produits filmogènes tels que les vernis, les peintures, les vitrificateurs et certaines lasures qui créent un film physique à la surface du bois après séchage.

  • les + : brillance, bonne résistance à l’abrasion (vitrificateurs pour parquet), parfois monocouche
  • les - : perte de l’aspect bois, texture dénaturée, risque de craquelures, de cloquage , ponçage et/ou décapage obligatoires lors de l’entretien, protection limitée à la surface, risque d’infiltration d’eau.

Les produits d’imprégnation tels que les huiles naturelles pour bois (huile dure, huile de teck) et les saturateurs bois qui pénètrent dans le bois jusqu’à saturation sans créer de film en surface.

  • les + : produits naturels, sans COV, action dans la masse, stabilité dimensionnelle améliorée (fendillement et fissuration évités) aspect mat, texture conservé, non couvrant, facilité d’application, confort d’entretien sans ponçage ni décapage,
  • les - : plusieurs passes nécessaires, temps de séchage plus long, sensibilité possible à certaines moisissures en conditions extrêmes (humidité très élevée), entretien plus fréquent.

Produits traitement esthétique du bois

Résumé

Si la durabilité structurelle est assurée soit par la durabilité naturelle du bois (cas des bois exotiques imputrescibles et de certains feuillus tempérés tels que le chêne ou l’acacia) soit par un traitement chimique réalisé le plus souvent en usine, la durabilité esthétique reste à la charge de l’utilisateur final qui doit être prêt à réaliser l’application d’un produit de protection hydrofuge et anti-UV puis enclin à assurer les opérations d’entretien plus ou moins régulières. La fréquence et la complexité de cet entretien seront régis par le type de produit choisi initialement.